Bien manger pour une croissance capillaire saine | Priorin®
Switch Language

L’alimentation contribue à la croissance capillaire

Les micronutriments sont des alliés de poids pour avoir une chevelure vigoureuse
 

Quand nous voulons faire du bien à nos cheveux, nous nous dirigeons souvent d’abord vers la salle de bains: mon shampooing est-il adapté à mon type de cheveux? Le complexe d’ingrédients actifs contenus dans mon après-shampooing est-il le meilleur? Nous oublions fréquemment une chose: la santé des cheveux vient de l’intérieur. C’est donc en cuisine que nous pourrons trouver de quoi donner un coup de pouce à notre croissance capillaire en soutenant la racine de nos cheveux au travers de notre alimentation.

 

Des micronutriments pour une structure capillaire stable

Guère sont les tissus de l’organisme à être aussi actifs que les cellules capillaires: elles se divisent à un rythme effréné, produisant jour après jour de la nouvelle substance capillaire. Pour cela, elles ont besoin de beaucoup d’énergie et des bons composants. Les deux leur sont apportés par de minuscules vaisseaux sanguins dans la papille capillaire.

De bons approvisionnements de la racine des cheveux en micronutriments dont elle a besoin – vitamines, minéraux, acides gras insaturés et acides aminés – sont la condition la plus importante pour obtenir une croissance capillaire forte et une structure capillaire stable.

 

Bien se nourrir pour avoir un organisme et des racines capillaires au top

Faire du bien à ses cheveux en mangeant n’est pas compliqué: le régime alimentaire à adopter pour avoir des cheveux en pleine santé est le même que celui qui permet de garder le reste de l’organisme en forme.

Une alimentation variée avec beaucoup de fruits et de légumes, des produits laitiers et, de temps à autre, du poisson et de la viande, apporte tous les éléments nécessaires au métabolisme – y compris dans la racine des cheveux, où il est très actif.

 

Eléments essentiels pour les cheveux

Certains nutriments jouent un rôle fondamental dans la synthèse de substance capillaire saine. On les retrouve facilement dans de nombreux aliments.

  • La vitamine B5 (acide pantothénique) est notamment présente dans les arachides, les champignons, les pois chiches, les flocons d’avoine et le saumon.
  • La vitamine B1 peut par exemple être retrouvée dans les noix, les graines de tournesol, les légumineuses et les produits à base de céréales complètes.
  • La biotine (vitamine H) est présente dans la viande, les œufs, les flocons d’avoine et l’arachide.
  • Le fer (ferritine) est principalement apporté par la viande et le poisson. Mais les lentilles, les noix et le pain au blé complet permettent aussi de couvrir les besoins en ce micronutriment.
  • Le zinc est un oligoélément important que l’on retrouve notamment dans le bœuf, les fromages à pâte dure, les noix et les flocons d’avoine.
  • Les acides gras insaturés sont notamment présents dans les huiles végétales de qualité (huile de germe de blé, p. ex.), le poisson et les noix.
  • Les acides aminés sont des composants protéiques essentiels à la vie que l’on retrouve dans la viande, mais aussi dans les légumineuses (lentilles, p. ex.), les fèves de soja et les noix.

 

La base d’une substance capillaire solide

Lorsqu’on veut entreprendre quelque chose pour avoir des cheveux en bonne santé, mieux vaut donc commencer en mangeant et buvant: une alimentation consciente et diversifiée permet d’établir de solides fondations. Néanmoins, il n'est pas toujours possible d'obtenir le nombre nécessaire de nutriments seulement par une alimentation équilibrée.

Lorsque les cheveux sont dans une mauvaise passe et tombent de plus en plus ou qu’en dépit d’une alimentation équilibrée, on ne parvient pas à leur apporter suffisamment de nutriments, il se peut qu’ils aient besoin d’une aide supplémentaire. Les reconstituants – comme Priorin® N peuvent aider à apporter aux cheveux des micronutriments importants et donc à lutter contre l’alopécie.