Switch Language

Alopécie diffuse: quand la chute des cheveux est généralisée

L’alimentation, le stress et les hormones peuvent jouer un rôle
 

Vous retrouvez plus de cheveux sur votre brosse que d’habitude? Et vous avez en plus le sentiment que votre crinière était plus vigoureuse auparavant? Lors d’alopécie diffuse, les cheveux s’éclaircissent progressivement et uniformément sur tout le crâne. D’où son appellation, l’adjectif «diffus» signifiant «qui n’a pas de limite précise» ou «sans contour clair». 

Cette forme de chute des cheveux se distingue donc de troubles comme la chute de cheveux circulaire ou l’alopécie androgénétique, qui touchent des zones limitées. 

 

La chute des cheveux pèse sur le mental 
 

Même si les personnes qui souffrent d’alopécie diffuse présentent rarement des zones complètement dégarnies, elles peuvent voir leur chevelure devenir nettement clairsemée. Dans de nombreux cas, les cheveux perdent en même temps de leur qualité et deviennent ternes et cassants.

Pour les personnes touchées, cela représente un lourd poids psychologique. La perte d’une chevelure abondante est une grande souffrance, en particulier pour les femmes.

 

Dans certains cas, l’alopécie diffuse à une cause temporaire...
 

L’alopécie diffuse a de multiples causes. Certaines sont faciles à résoudre (soins capillaires agressifs ou alimentation peu variée, p. ex.). 

D’autres sont, par nature, temporaires, comme les fluctuations hormonales pendant la grossesse et l’allaitement, après l’arrêt d’une pilule contraceptive ou à la ménopause (il ne faut alors pas confondre l’alopécie diffuse avec la chute des cheveux héréditaire d’origine hormonale). Dans ce cas, la croissance capillaire se normalise généralement d’elle-même après une période de transition. 

 

... alors que dans d’autres, elle est due à une maladie sous-jacente 
 

Mais une chute des cheveux diffuse peut aussi être liée à une maladie sous-jacente.  C’est le cas notamment lors de troubles de la fonction thyroïdienne ou d’infections. Le stress peut également être à l’origine de ce trouble de la croissance capillaire. Même si un mal-être psychique n’a pas valeur de maladie en lui-même, il représente, sur la durée, un risque important pour la santé physique et psychique. 

 

En cas de chute des cheveux, toujours demander conseil à un expert
 

C’est pourquoi il convient de toujours demander conseil à un expert lorsqu’on perd ses cheveux. Avant toute chose, il est recommandé de réaliser un auto-test afin d’être en mesure de décrire précisément les symptômes. Cela permettra aux professionnels que vous consulterez en pharmacie ou en droguerie d’évaluer les signes et de vous recommander un premier traitement (en automédication) en se fondant sur leur expérience. 

Priorin® N Capsules, par exemple, peut aider la racine des cheveux à se remettre à produire de la substance capillaire saine et vigoureuse et combattre ainsi la chute des cheveux de différentes origines à la racine. 

 

Cinq causes d’alopécie diffuse 
 

L’alopécie diffuse peut affecter hommes et femmes de tous les âges. Les femmes sont toutefois nettement plus souvent, voir exclusivement, touchées par certaines de ses causes: 

Ménopause

les fluctuations hormonales (lors de l’allaitement, de l’arrêt de la pilule contraceptive ou d’une baisse du taux d’œstrogènes à la ménopause, p. ex.)

Mauvaise alimentation

les carences nutritionnelles (lors d’une alimentation peu variée ou d’un régime strict, p. ex.), dont en particulier une carence en fer

Icône de stress

le stress

Mauvais soins capillaires

des soins capillaires inappropriés (colorations agressives, p. ex.)

Maladies médicamenteuses

une maladie (troubles de la fonction thyroïdienne ou infections, notamment)