Chute des cheveux due au stress | Priorin® N
Switch Language

Lorsque le stress fait tomber les cheveux

Trouver son équilibre intérieur est essentiel pour avoir des cheveux en bonne santé
 

Surmenage professionnel, conflits familiaux, maladie: le stress met l’organisme sous haute tension. Et cela a des répercussions sur la santé capillaire. Mais une chute des cheveux due au stress n’est pas une fatalité. En décidant de prendre au sérieux ce signal d’alarme, on ne fait pas du bien qu’à ses cheveux.

 

Stress: de quoi s’agit-il exactement?

Dans les situations où nous avons besoin d’une concentration extrême et de toute notre énergie, l’organisme mobilise toutes ses ressources: il sécrète des hormones du stress (p. ex. adrénaline, noradrénaline) et augmente la fréquence respiratoire, le rythme cardiaque et la tension musculaire. Nous pouvons ainsi nous dépasser, tout donner pour une tâche à accomplir ou surmonter une crise. 

Cela n’est pas nocif tant que le stress redescend par la suite: l’alternance de périodes de tension et de repos est même bénéfique. Cependant, lorsqu’il n’y a pas de pause calme, le stress permanent pèse sur la santé: la perte de cheveux peut alors être le signe de l’installation d’un quelconque déséquilibre. 

 

Comment s’installe une chute des cheveux due au stress? 

On ne sait pas précisément pourquoi les cheveux tombent avec le stress. Il se pourrait que les hormones du stress déclenchent des inflammations qui perturbent le cycle des cheveux. Les cheveux arrêtent alors de pousser, entrent en phase de repos et finissent par tomber à un moment ou à un autre.

Pendant les périodes de stress, on se détourne également souvent d’une alimentation saine, si bien que les apports insuffisants en substances vitales peuvent affaiblir encore plus les cheveux. Et il ne fait aucun doute que dès qu’elle devient perceptible, la chute des cheveux est en elle-même un immense facteur de stress.

 

Aider les cheveux en cas de stress permanent

La bonne nouvelle est que le stress est une cause de chute des cheveux contre laquelle, contrairement à d’autres, on peut agir. C’est d’ailleurs ce que toutes les personnes stressées devraient faire. Après tout, le stress permanent ne déclenche pas uniquement une chute des cheveux. A long terme, il met aussi la santé en péril.

Le plus important est de reconnaitre que l’on est stressé et d’en identifier les causes. S’agit-il de la pression au travail? Suis-je surmené en raison de mes obligations familiales? Est-ce que je ne parviens pas à me détendre parce que je m’inquiète et rumine? Lorsqu’on aura établi l’origine du stress, on pourra agir contre celui-ci et ses facteurs déclencheurs.

 

Chute des cheveux à retardement: après des crises aiguës 

Le stress à l’origine d’une chute des cheveux est fréquemment dû à des situations pesantes du quotidien. Mais des crises aiguës comme une maladie, une intervention chirurgicale ou un choc font aussi basculer l’organisme dans un état d’alerte susceptible d’interrompre subitement la croissance des cheveux

Dans ce cas, de nombreux cheveux en même temps entrent dans un court délai en phase de repos. Lorsque deux à trois mois plus tard, ces cheveux tombent subitement, il se peut qu’on ne puisse plus relier cet événement à la crise aiguë qui l’a déclenché. Après tout, cela date déjà un peu. 

 

Aider les cheveux malmenés par le stress 

Quel que soit l’élément à l’origine d’une chute des cheveux due au stress, la situation n’est pas irréversible. Lorsque le stress s’atténue ou que la crise est passée, les cheveux se remettent à pousser avec toute leur splendeur et leur vigueur d’antan. Pour favoriser la croissance capillaire, il est alors particulièrement important de veiller à avoir une alimentation équilibrée. Cette démarche peut s’accompagner d’une cure de préparations médicales (Priorin® N, p. ex.) qui pourra contribuer à la synthèse de substance capillaire.

Si la chute des cheveux se prolonge, il convient de consulter un professionnel pour en clarifier les causes. De même, si on ne parvient pas à maîtriser seul-e son stress, il est possible de bénéficier de l’aide d’un professionnel pour identifier les schémas qui déclenchent le stress et y mettre fin.

Déclencheurs typiques du stress

•   Pression du temps et de la performance
•   Situations psychiquement pesantes (deuil ou séparation, p. ex.)
•   Stimuli physique (p. ex. bruit)
•   Maladies

Cinq Anti - Stress - Conseils pour de beaux cheveux

  • Un bon emploi du temps
    Des structures claires éliminent tout stress, car elles apportent tranquillité et stabilité. Avoir une bonne vue d’ensemble des tâches à venir aide à identifier les difficultés à temps – pour les contrer.
  • Faire du sport
    L’activité physique, comme la pratique d’un sport d’endurance au grand air, aide l’organisme à dégrader les hormones du stress. De plus, le sport stimule la circulation sanguine et le métabolisme – ce qui est aussi bénéfique au cuir chevelu.
  • Exercices de relaxation
    Les techniques comme le yoga, la méditation ou les exercices de pleine conscience sont idéales pour se détendre pendant les périodes stressantes et trouver son équilibre interne. 
  • Se changer les idées
    Nous ne sommes pas des hamsters dans une roue: rencontrer des amis, lire un bon livre ou faire une promenade avec notre partenaire signale à notre organisme qu’il peut oublier pendant un moment la liste des choses à faire et se détendre. 
  • Une alimentation équilibré
    Des fruits en quantité, des légumes et des apports liquidiens suffisants procurent à l’organisme – y compris à la racine des cheveux – tous les nutriments qu’il lui faut. Cela est d’autant plus important en cas de stress, car nous avons alors besoin de substances vitales et en consommons comme jamais.

Cliquez ici pour consulter le coach Priorin® N et obtenir ainsi plus d’astuces contre le stress!