Switch Language

Chute des cheveux due à une alimentation non variée

La chute de cheveux peut être liée à l’apport en nutriments.
 

La chute de cheveux est un sujet de préoccupation – et pas uniquement du fait des cheveux que l’on constate sur les vêtements ou d’un cuir chevelu glabre. Des cheveux forts et soyeux sont un signe que tout va bien sur la tête. Lorsqu’on note une chute de cheveux importante soudaine, il n’y a pas de doute: il y a quelque chose qui cloche. L’alimentation et l’apport en vitamines peuvent alors être les premiers angles d’attaque.

 

La racine capillaire a besoin de nutriments
 

Que ce soit pour réfléchir, courir ou respirer, le corps a besoin de nutriments pour assumer toutes ses fonctions. Il en va de même pour les racines capillaires qui ont une très forte activité métabolique. Si les éléments nécessaires font défaut, elles ne peuvent pas former de substance capillaire stable. Les cheveux deviennent plus fins, se cassent plus facilement ou tombent nettement plus tôt que s’ils avaient suivi un cycle capillaire normal. 

Les nutriments essentiels pour la croissance des cheveux sont les vitamines et les oligo-éléments qui sont absorbés via l’alimentation. Si l’apport est insuffisant, p. ex. du fait d’une alimentation peu variée ou d’un régime alimentaire, il y a un risque de carence: la chute de cheveux peut être un signe qu’il manque quelque chose à l’organisme.

 

L’alimentation passée au crible!
 

Si les cheveux tombent ou fourchent davantage et sont plus fragiles que d’ordinaire, la première étape consiste à passer l’alimentation au crible. Le menu quotidien contient-il des fruits et légumes, des produits laitiers et parfois du poisson ou de la viande en quantités suffisantes? Les végétariens et végétaliens doivent tout particulièrement tenir compte des vitamines et minéraux (p. ex. fer) qui sont surtout disponibles dans les produits d’origine animale.

Lorsqu’un apport en nutriments non optimal est responsable des dommages au niveau de la structure capillaire et d’une chute de cheveux, il est possible d’y remédier grâce à une alimentation équilibrée.  

 

Des cheveux en pleine santé: rôle des vitamines et minéraux
 

Pour une croissance des cheveux en pleine santé, les nutriments suivants sont particulièrement importants: 

  • Vitamine B1: p. ex. dans les graines de tournesol, les noix, les produits à base de céréales complètes et les légumineuses.
  • Acide pantothénique (vitamine B5): p. ex. dans le saumon, les champignons, les arachides, les flocons d’avoine et les pois chiches.
  • Biotine (vitamine H): p. ex. dans la viande, les œufs, les arachides et les flocons d’avoine.
  • Fer (ferritine): surtout dans la viande et le poisson, mais aussi dans les lentilles, les noix et le pain au blé complet, par exemple.
  • Zinc: p. ex. dans le bœuf, les noix, les fromages à pâte dure et les flocons d’avoine.

Les acides gras insaturés (p. ex. dans l’huile de germe de blé) contribuent également au bon métabolisme des cellules des racines capillaires.

 

Soutenir la croissance capillaire
 

Il faut un peu de patience pour que le cheveu se régénère: cela prend en effet quelques mois avant que des cheveux forts ne repoussent complètement. Dans l’intervalle, des produits comme Priorin® N peuvent soutenir les racines capillaires: les principes actifs de Priorin® N apportent à l’organisme les micronutriments dont le cuir chevelu a besoin pour former une substance capillaire stable.

Important: une alimentation non variée et notamment un apport insuffisant en vitamines ne sont qu’une des raisons possibles pour une chute de cheveux accrue. Le stress, des facteurs hormonaux ou une maladie peuvent aussi entrer en jeu. Si vous ne retrouvez pas une chevelure en bonne santé malgré une alimentation saine, un spécialiste devra déterminer la cause du problème – et proposer un traitement ciblé.